Forgeron de la Paix

Forgeron de la Paix, vieux gréement, Bourcefranc-Le Chapus, Pays Marennes-Oléron, Charente-Maritime

Le bateau est construit en 1959 au Chantier Bernard de Marennes pour le compte de M. Reneaud qui le cède à son fils en 1978.

 

Fabriqué en grand nombre, ce type de bateau marque la généralisation de la propulsion mécanique, dans les années 50, qui remplace définitivement la propulsion à voile pour le travail de l'ostréiculture. 

 

Passé à la plaisance en 1999, il est transformé en voilier à  cabine surbaissée avec implantation d'un mât, pose d'un bout dehors, dépose du moteur et augmentation du tirant d'eau.

 

Le bateau est en restauration depuis 2017 pour lui rendre ses caractéristiques d'origine. Par chance, son moteur, un Volvo-Penta 3 cylindres de 26CV, a été par retrouvé. Il est restauré.


Caractéristiques

Type de bateau                   Bac ostréicole        

Genre                                   Bateau ostréicole

Type de gréement              sans objet

 

Année de construction      1959

Architecte                             M. Bernard

Constructeur                       Chantier Bernard

Matériaux                            Bois, chêne, sapin

 

Propriétaire                         Philippe Tijou

Port d'attache                     Bourcefranc-Le Chapus

 

Surface de voile                  sans objet

Longueur de la coque       6,50 m

Longueur hors tout           6,50 m

Largeur                                -

Bout dehors                        Non

Tirant d'eau mini/maxi      0,70 m / -

Tirant d'air                           -

Poids                                    -